"Vous êtes un sacré personnage, mademoiselle de Marignan"

Ce sont les mots de la personne qui m’a proposé mon premier « vrai job ». Il est vrai que je ne sais pas faire comme tout le monde et il paraît que ça fait ma force.

Mes folles aventures sur le web

Il y a 2 ans, Je pensais que le blogging pro était réservé…

Avant de devenir consultante et web-entrepreneure, j’ai tenu plusieurs blogs avec plus ou moins de succès. J’ai toujours adoré écrire, faire de la photo et rendre les choses esthétiques. J’ai plutôt une bonne intuition à ce sujet parait-il. Et, pour tout vous avouez, le blogging, c’était juste une passion que j’assouvissais après le travail. Je m’imaginais pas en faire mon métier un jour. Ou du moins, j’imaginais ne pas être à la hauteur pour ça.

Jusqu’au jour où j’ai compris qu’un article de blog peut être très puissant ! 

J’ai compris qu’il n’y a pas que les « influenceurs » qui peuvent se faire connaitre.

En 2018, après avoir plaqué un CDI de Responsable Webmarketing, qui ne me correspondait pas, j’ai profité de ma période de chômage pour consacrer plus de temps à mon blog de l’époque. Ce qui s’est passé est juste fou. En y consacrant quelques heures en plus par semaine, la qualité de mes articles a considérablement augmentée. J’ai aussi commencé à me mettre plus en avant dans mes contenus, à affirmer ma personnalité, à parler de mes expériences. Grâce à ça j’ai été mise en avant à plusieurs reprises par Hellocoton. Pour ceux qui connaissent ce site, vous savez sans doute qu’une UNE Hellocoton, c’est la consécration de la blogueuse qui débute. 🤩

Mieux encore, le Huffington post a repris un de mes articles.

Et depuis ce moment-là, le trafic sur mon blog a été multiplié par 4.

J’ai donc compris que le web dispose d’un potentiel formidable. Des milliers de personnes attendent des réponses de qualité à des problématiques qu’elles rencontrent dans leur quotidien. Les blogs permettent aux passionnés de mettre à disposition leur savoir et leur vécu pour répondre à ces problématiques.

Avec un peu de temps, une pincée de technique et surtout beaucoup de motivation

le web peut devenir un formidable terrain de jeu pour se faire connaitre et développer une clientèle.

Qui suis-je ?

Laure de Marignan

Je suis Laure, j’ai 27 ans et je suis originaire d’Orléans. Comme vous l’avez lu dans le titre, je suis une grande adepte de l’originalité. Depuis que je suis née (ou presque), je n’ai jamais aimé faire comme tout le monde. Il parait que c’est tant mieux. 😊 Que ce soit avec mon look gothique au collège ou lorsque j’ai décidé de lancer mon premier blog, j’ai toujours fait en sorte de mettre en avant ma singularité.

Alors quand j’ai songé à créer ma petite entreprise, tout naturellement, je me suis demandée ce qui me démarquait. Et je me suis rendue compte que la réponse tenait dans la question. Mon truc à moi, c’est ma capacité à me démarquer et j’ai bien envie d’aider ceux qui le souhaitent à en faire autant : le personal branding.

Laure de Marignan - Développeuse et Webdesigner WordPress à Orléans

Je pars du principe que sur le web, il est difficile de sortir du lot. 800 000 sites internet sont créés chaque jour. La seule chance de se démarquer, c’est d’avoir quelque chose d’intéressant et SURTOUT de captivant à raconter. 

D’ailleurs, ce qui m’anime, c’est la croyance que tout le monde a des talents à proposer. Pour ce faire, il faut savoir les mettre en valeur avec une belle histoire. Il faut aussi rendre visibles ces talents. Neuf passages en entreprise et quelques apprentissages plus tard, je me suis rendue compte que très peu d’entrepreneurs valorisent leur histoire à sa juste valeur.

Face à ce constat, je me suis dit que j’avais toutes les cartes en main pour aider les blogueurs, les petites entreprises et les indépendants qui le souhaitent à défricher tout ça. Je souhaite faire de leurs singularités, leurs forces. Voilà comment est née l’idée de My Web Story. Vous savez tout !

Quelques (fun) facts sur moi

  • A l'âge de 12 ans, je tannais ma grande-sœur pour que ses copains geek m'apprennent à construire un site. C'est seulement 10 ans plus tard que j'ai créé mon premier site web, en licence, lors d'un concours de référencement naturel en groupe.
  • Je considère que j'aurai réussi ma vie quand j'aurai 3 Cavaliers King Charles. J'en ai déjà un, c'est un bon début !
  • J'ai des goûts musicaux d'un autre temps. Je pense que dans une vie antérieure, je devais être un chanteur de glam rock déchu.
  • J'ai un talent inné pour les financiers aux amandes. Si bien que tout le monde m'en demande et qu'à force d'en faire, j'en ai fait une overdose.
  • Je pratique la méditation tous les jours. J'adore aussi regarder des vidéos ou écouter des podcasts de développement personnel. Mes préférés sont les vidéos d'Esther, de David Lefrançois et le podcast Le gratin (qui parle aussi d'entrepreneuriat).

Et si on travaille ensemble ?

Transparence
Il arrive que ce qu'on veut soit en désaccord avec les résultats qu'on souhaite obtenir. Je mets un point d'honneur à être honnête quant à la faisabilité et aux résultats obtenus. Selon moi, une belle collaboration repose sur des échanges clairs et sans jugements.​
Simplicité
En 27 ans d'existence, je suis passée de nombreuses fois sur les bancs de l'école. J'ai pu constater qu'une bonne pédagogie passe par des explications simples, dénuées de prise de tête. Promis, j'éviterai les acronymes et les concepts tarabiscotés sans mise en contexte !
Se former au marketing web grâce à un coaching

Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous consentez à leur utilisation.