Comment utiliser le putaclic pour écrire un titre accrocheur ?

Putaclic ou comment rendre vos titres incroyables ? LA méthode pour multiplier votre trafic par 50 😱

Je sais, j’arrive après la bataille. Je me décide toujours à parler des sujets 5 ans après le débat initial. Dixit mon article sur la mort du blogging… Oui le débat sur les titres putaclic a été lancé il y a 3 ans. Mais que voulez-vous ? 

Qui plus est Google Keywords Planner, mon outil préféré pour trouver mes mots clés pour le SEO, me dit que ce sujet intéresse encore des centaines voire des milliers de personnes. Je suis surement moins à côté de la plaque qu’il n’y parait. ðŸ˜œ

Qu’est que le putaclic ?

Vous avez probablement déjà vu un article ou une vidéo, dans vos fils d’actualité, sur les réseaux sociaux, avec un titre de ce genre :

🔸 “Elle a appliqué cette méthode pendant une semaine et elle a perdu 56kg de graisse abdominale ! ” 🙀

🔸 “8 façons inédites et gratuites de ressembler à Taylor Swift en moins de 3h22 “

Bon j’exagère un peu mais en vrai, c’est presque ça. Le putaclic, c’est l’art d’écrire un titre qui donnera une irrésistible envie de consommer un contenu. Donc de cliquer pour lire l’article ou visionner la vidéo en question… Bref, c’est un titre qui racole, pour parler de manière plus crue.

Ce mot est la contraction de “Pute à clic”, quelque peu grossier, je vous le concède. Putaclic, c’est rigolo et ça passe mieux.

Cette manière de rédiger les titres est utilisée pour :

📍 Les articles de blog ou de journaux

📍 Les vidéos YouTube

📍 Les newsletters

📍 Etc.

Titre d'article sur closer
Ceci est un exemple et non une pub moche pour Closer

Pourquoi cette technique est très utilisée ?

Cette manière de rédiger les titres est inspirée par nos amis les américains. Elle a fait polémique sur internet fin 2016. J’ai découvert ça au détour d’une vidéo sur Youtube. A l’époque, cette pratique m’a questionné. J’étais blogueuse depuis quelques années et je jugeais cette technique complètement con**… Je me disais “mais ce n’est pas possible que les gens se fassent avoir aussi bêtement par un titre”.

En réalité, le commun des mortels est curieux par nature. Si on l’intrigue bien correctement, il va vouloir savoir s’il existe vraiment un secret tout juste dévoilé pour ressembler à Taylor Swift. Alors oui, certains abusent de cette curiosité… Pour autant, le putaclic a aussi du bon et peut être utilisé sainement.

Les journaux en ligne en usent de plus en plus, tout comme les blogueurs ou les autres média. On en revient toujours au même. Comme chaque jour sont créés des milliers de sites web, il faut bien trouver un moyen de sortir du lot. Le titre putaclic en est un bon. S’il est bien pensé, il permettra d’augmenter le nombre de visiteurs.

Pour comprendre l’intérêt, il suffit de le transposer dans votre vie quotidienne. Quand vous avez le choix entre plusieurs liens sur un même sujet, lequel choisissez-vous ?

✖️ Réponse 1 : le titre chiant à mourir, archi-basique

✔️ Réponse 2 : un titre avec un peu de suspense qui vous donne envie de connaitre la suite

Ecrire un bon titre, c’est comme séduire #IRL. Le teasing, ça fait toujours son petit effet. Laurette, la reine de la métaphore ! 👧

Pourquoi tant de haine envers le putaclic alors ?

Comme pour tout dans la vie, il semble qu’il y ait de grossiers personnages aux mœurs douteuses qui abusent. Le titre putaclic présente un avantage notoire et ils en jouent. Ils pondent 10 contenus de piètre qualité chaque semaine, avec des titres qui racolent à fond. Leurs pauvres lecteurs ressortent donc de l’article frustrés, en colère et désemparés de ne pas avoir trouvé les informations tant espérées… En gros, le contenu qui leur est proposé est très loin de répondre aux attentes provoquées par le titre.

Pire encore, certains influenceurs utilisent des titres putaclic qui n’ont rien à voir avec le contenu de leurs vidéos ou leurs articles.

Pour autant,  vous pouvez utiliser cette méthode et rester du côté des gentils. C’est tout à fait possible ! 😇 Oui, j’ai une vision très manichéenne du web…

Comment trouver un titre accrocheur pour vos contenus web ?

Pour trouver un titre accrocheur, il faut déjà trouver un contenu qui plait à votre audience, donc à la clientèle que vous ciblez. C’est un basique souvent oublié. Je préfère donc vous le rappeler. Ce n’est toutefois pas l’objet de cet article.

Il faut aussi connaitre les tournures qui plaisent aux internautes en matière de titre. Eh oui, vous aurez beau avoir écrit le meilleur article du monde, si votre titre donne tout sauf envie de cliquer, vous allez droit dans le mur côté trafic.

Les tournures de titre accrocheur

Selon une étude américaine menée par Conductor, les titres les plus prisés seraient ceux qui commencent par un chiffre. Il s’agit des articles “liste” du type “3 façons de faire ça”.

Ensuite, s’en suit les accroches suivantes :

💎 les titres qui s’adressent directement aux lecteurs : “Faites ça pendant 3 jours pour devenir beaux” ou “pourquoi boire du thé vous donnera les dents blanches”.

💎 les “tutoriel” : “Avoir une coiffure parfaite grâce à un pinceau de mascara ?”

💎 les questions ” Comment multiplier le trafic de son blog par 10 ?”

Vous l’aurez compris au travers des exemples que je viens de citer, l’idée est de faire vivre des émotions à vos lecteurs. Un titre accrocheur va surfer sur la curiosité, la colère, la surprise etc.

Utiliser des mots qui font mouche

Pour créer des émotions, certes, il existe des tournures pré-faites. Il existe également des mots auxquels vous pouvez recourir à bon escient pour conquérir le clic des internautes :

💎 les superlatifs : “le meilleur sushi d’Orléans” ou “les pires citations de Brad Pitt”

💎 les adjectifs du type : “incroyable”, “inédit”, “génial”, “horrible”

💎 les mots qui font ressortir notre instinct guerrier : “guerre”, “horreur”, “armes”, “morts”

💎 les mots qui créent l’envie : “exclusif”, “gratuit”, “tout de suite”

Bref, chaque mot qui est employé dans votre titre putaclic doit être réfléchi. Pas besoin d’y passer 10 plombes, je vous rassure. Avec un peu d’entrainement, ça vient intuitivement.

Toute la subtilité réside dans le fait de respecter votre audience. Si vous choisissez un titre accrocheur, vous devez vous assurer derrière que votre contenu tient ses promesses. Sinon, bonjour l’étiquette que vous allez récolter. En effet, cette technique est à double tranchant. Si vous prenez vos lecteurs pour des pigeons, vous allez le sentir passer. A l’inverse, si vous respectez les règles du jeu, vous allez voir un impact très positif sur votre trafic. 🙂

L'art de trouver un titre parfait pour son contenu
Logo Pinterest

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur Pinterest.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie de créer une communauté de fans en folie sur les réseaux sociaux ?

Recevez mes conseils pendant 4 jours pour construire une présence PERFORMANTE et authentique sur Facebook, Instagram, LinkedIn etc.

Marre de tourner en rond quand il s'agit de développer votre clientèle ?

Recevez GRATUITEMENT une vidéo de 40 minutes qui vous explique comment attirer des clients à VOUS grâce à internet.